Rénover vos fenêtres : pourquoi, comment, et combien ça coûte ?

Perte d’énergie, isolation sonore et thermique insuffisante, boiseries en mauvais état, il y a plusieurs raisons qui justifient  la rénovation des vieilles fenêtres. Cette démarche ne se limite pas uniquement à un confort accru. Elle contribue également à la réduction de vos factures énergétiques en vous permettant de réaliser des économies d’énergie.  Découvrez-en les détails dans ce guide.

Rénovation de fenêtres : les avantages 

La rénovation des fenêtres améliore le confort thermique. Cette pratique augmente en effet l’isolation globale de votre maison. Elle ne consiste pas uniquement à remplacer les vantaux des fenêtres. Elle touche également à l’isolation du cadre pour une étanchéité parfaite, afin de réduire les déperditions énergétiques. La rénovation protège aussi contre les nuisances sonores. Les nouveaux modèles de fenêtres sont désormais dotés de caractéristiques antibruit, découvrez via ce lien.  Cette démarche renforce la sécurité de votre logement.  Si vos fenêtres sont en mauvais état, les intrus peuvent en profiter pour s’introduire chez vous. Les nouveaux modèles de fenêtres sont plus solides et plus résistants aux effractions. La rénovation coûte moins cher. Les travaux engendrés permettent de bénéficier d’aides financières offertes par l’Etat et les collectivités.

A lire aussi : Comment va évoluer le marché de l'immobilier en 2022 ?

Rénover une fenêtre : les étapes à suivre 

La rénovation des fenêtres se déroulent en 3 étapes :

Étape 1 : la dépose de l’ancienne fenêtre

Cela consiste à enlever l’ancienne fenêtre soit en démontant complètement le bâti, soit en conservant celui qui est déjà en place. Si vous avez des fenêtres en bois, vous devez remplacer entièrement le dormant à cause de l’usure.

Sujet a lire : Pourquoi choisir une couverture polaire ?

Étape 2 : l’installation de la nouvelle fenêtre

La mise en place des nouvelles fenêtres peut se réaliser de différentes manières. La pose en applique intérieure permet aux battants de s’ouvrir à l’intérieur de la maison. Avec La pose en applique extérieure, les battants s’ouvrent vers l’extérieur. Pour la pose en tunnel, la menuiserie est placée dans le mur. Assurez-vous que le cadre soit parfaitement positionné pour avoir la meilleure ouverture.

Étape 3 : les finitions de la fenêtre

Il faut ensuite mettre en place les vantaux et ajouter les joints d’étanchéité. Il s’agit souvent d’une mousse polyuréthane et d’un joint en silicone. Ils éliminent les ponts thermiques et les déperditions d’énergie.

Rénovation de fenêtre : faire appel à un installateur de fenêtre 

Pour garantir les résultats des travaux, pensez à contacter un installateur de fenêtre  professionnel.  Cependant, il ne faut pas choisir le premier venu qui sonne à votre porte. Assurez-vous qu’il dispose des compétences  indispensables pour réaliser les travaux correctement. Vérifiez ses références et son accréditation à travers les différents témoignages clients. Prêtez attention à la qualité des produits qu’ils proposent et à ses services. Fiez-vous à son prix en lui demandant un devis. Les offres très alléchantes peuvent cacher des mauvaises surprises tout comme celles qui sont trop exorbitantes

Rénover une fenêtre : idée de prix ?

Côté coût, les prix des mains d’œuvres et des fournitures pour la rénovation d’une fenêtre varie entre 100 et 300 euros. Le coût d’une fenêtre en bois est compris entre 200 et 500 euros,  de celle en PVC varie de 200 à 300 euros, celui d’une fenêtre en aluminium est évalué entre 400 et 900 euros. En total, vous devez prévoir entre 300 et 1200 euros par fenêtre avec la pose et les fournitures.

En conclusion, le remplacement de vos fenêtres  est indispensable pour le confort acoustique et thermique de votre maison. Cela valorise également votre bien. N’oubliez pas, il est primordial de confier les travaux à un expert pour avoir les résultats escomptés.