Que faut-il savoir à propos du frelon asiatique ?

Encore appelé Vespa velutina nigrithorax, le frelon d’Asie est un insecte apparu en France, il y a une quinzaine d’années. Il a fait des régions françaises sa nouvelle demeure. Ce qui fait qu’il est désormais présent dans la quasi-totalité des départements. Pour survivre, il s’attaque aux vergers et aux abeilles. Quand il est menacé, il n’hésite pas à s’en prendre aux êtres humains alors que, leurs piqûres peuvent entraîner systématiquement la mort. Que faut-il savoir sur cet insecte nocif ?

Les origines du frelon asiatique 

Comme le nom l’indique, le frelon asiatique est une guêpe de la famille des Vespidae. Si vous désirez connaître les conditions de son éradication, veuillez visiter ce site. En effet, cet insecte vient tout droit d’Asie. Mais on le retrouve très souvent dans le Nord de l’Inde, en Chine ou dans les montagnes d’Indonésie. 

Il semble s’être installé également en France. On prétend qu’il serait venu cacher dans un chargement de poteries chinoises livrées en 2004 à Tonneins (Lot-et-Garonne). En seulement quelques années, il s’est multiplié partout en France. Aujourd’hui, il est aussi présent dans certaines régions d’Europe telles que l’Espagne et le Portugal.

Les caractéristiques du frelon asiatique

Le frelon d’Asie n’est pas un insecte difficile à reconnaître. Il s’agit en effet de la seule guêpe en Europe à posséder une couleur foncée. Cet insecte est à dominante noire, avec une large bande orange sur l’abdomen. Il est reconnaissable aussi par son liseré jaune sur le premier segment. 

Sa tête est de couleur orange quand il est vu de face. De plus, les bouts de ses pattes sont de couleur jaune. Généralement, un frelon asiatique mesure entre 17 et 32 mm. C’est donc l’une des guêpes les plus grosses de sa catégorie. 

Les critères pour repérer un nid de frelons

Le frelon d’Asie vit dans un nid. Contrairement à ses homologues d’Europe dont le nid est en forme de poire, le dortoir du frelon asiatique est conçu sous forme de boule. En général, il mesure jusqu’à 1,20 mètre de haut et se situe en pleine lumière. 

La plupart du temps, le nid reste en hauteur à environ 10 mètres d’altitude. Les endroits où les frelons asiatiques réalisent leur nid sont notamment : la cime des arbres, les cabanes de jardins et à proximité d’un point d’eau. Il faut retenir que l’entrée du nid est souvent latérale, majoritairement constituée d’écorces et de bois tendre.

Les possibilités d’éradication du frelon

D’après le comité d’experts apicole du conseil national d’orientation de la politique sanitaire animale et végétale, il n’y a pas de stratégie collective actuellement qui soit reconnue efficace contre l’invasion de frelons. Ce sont les actions ponctuelles qui ont tendance à limiter la prolifération de ces insectes en milieu urbain. C’est le cas par exemple de la destruction des nids qui sont des sources de menaces des ruches ou des populations.