Quelles solutions adopter pour éliminer l’humidité de sa salle de bain ?

Afin de garantir un chauffage optimal, il est important de réguler l’humidité dans certaines pièces telles que la salle de bain ou les toilettes. Pour économiser de l’énergie et de l’argent, différentes solutions sont envisageables. Quelles sont alors les astuces pour vous aider à combattre l’humidité ?

Humidité dans la salle de bain : une situation à éviter 

Rien n’est plus désagréable que de ressentir une atmosphère humide dans une pièce. Cela devient plus préoccupant, en particulier lorsque ça empêche vos serviettes de toilette de sécher correctement et ternit vos joints de carrelage. Cette situation est d’autant plus pénible dans les toilettes. 

A lire en complément : Installation de poêle à granulés : qui peut le faire ?

Toutefois, ne vous inquiétez pas, car quelques astuces simples peuvent vous aider à y remédier. Pour le devis de l’humidité dans une salle de bain, il peut être proposé par une structure spécialisée. 

Solutions pour éliminer l’humidité de la salle de bain

Plusieurs astuces sont à utiliser. 

Sujet a lire : Pourquoi choisir une couverture polaire ?

Vérifiez votre système de ventilation

Dans une pièce humide, il est probable que vous ayez un système d’aération manuelle ou une ventilation mécanique contrôlée (VMC). Avec le temps, les poussières s’accumulent sur la grille d’aération et finissent par l’obstruer. Il est donc recommandé de démonter la grille, de la brosser avec de l’eau savonneuse, de la rincer et de la sécher. 

Nettoyez également l’entrée de l’orifice avec un chiffon sec pour éliminer les saletés. Dans l’idéal, utilisez votre aspirateur pour effectuer cette opération. Ensuite, replacez la grille en position.

Éliminez les sources d’humidité

Inspectez les robinets et les toilettes à la recherche de gouttes d’eau. Vérifiez également les joints autour de la baignoire, de la douche ou du lavabo, car ils peuvent causer des micro-fuites et maintenir l’humidité. Pour éviter ce phénomène, il est recommandé de remplacer régulièrement les serviettes de toilette qui ne sèchent plus complètement.

Améliorez la ventilation

Après avoir pris une douche, un bain ou tiré la chasse d’eau, évitez de refermer la porte de manière hermétique. Si vous disposez d’une fenêtre, équipez-la d’un entrebâilleur pour permettre à l’air de circuler au maximum. 

Pour une ventilation permanente, vous pouvez percer quelques trous dans la partie inférieure de la porte et les recouvrir d’une grille de la même couleur que celle de la porte. Sinon, vous pouvez retirer les gonds de la porte et la raboter à la base, afin de créer une circulation d’air permanente.

Rendez l’air sec

En été, l’humidité ne pose généralement pas de problème, mais dès l’automne, l’utilisation d’un chauffage peut changer la donne. Pour y remédier, la solution la plus simple est de faire installer un radiateur sèche-serviette. 

Si cela n’est pas possible, vous pouvez utiliser un petit chauffage d’appoint (en vérifiant qu’il convient à une pièce humide). Allumez-le avant de prendre votre douche ou votre bain, et éteignez-le 15 minutes après, le temps qu’il assèche l’air.

Évitez les sources d’humidité

N’utilisez pas de séchoir à linge dans les toilettes (qu’il soit suspendu au plafond ou de modèle pliant qui stationne dans la salle de bain), car cela crée une humidité supplémentaire dans une pièce confinée. 

Soit vous laissez la porte ouverte pendant le temps de séchage, soit vous placez le séchoir dans votre chambre, où l’humidité est bénéfique et favorise la respiration pendant le sommeil.